Washington DC

Washington DC

vendredi 15 mai 2015

Un vrai Western !


Je laisse de côté la deuxième expédition que nous avons faite dans la région de Santa Fe, trop pressée de vous montrer les fabuleux paysages du nord. Nous remontons le Rio Grande. 


J'ai réservé trois nuits dans un ranch qui m'avait fait bonne impressions sur internet. La réalité sera-t-elle à la hauteur du virtuel ? Nous passons Espanola, Abiquiu. Le pays devient sauvage. Il n'y a plus rien aux alentour sinon une terre de plus en plus rouge, un relief accidenté, des montagnes au loin. On se croirait dans un western. 


Ah, c'est là, tourne à droite ! Et ... nous arrivons en plein western ! Stop, no, please no camera, no photos !  En effet, il y a de l'animation autour d'une cabane en rondins, un cow-boy, des chevaux...


Nous sommes sur le tournage de "Ridiculous Six". Mais ça, nous l'apprendrons plus tard. Le mot d'ordre est à la discrétion. Il suffit cependant de chercher un peu sur le net pour trouver toutes les informations voulues. Ci-dessus, la dite cabane après le départ des acteurs, cameramen, chevaux  et autres intervenants du film.   


Check in efficace et nous nous lançons tout de suite sur les chemins de randonnée qui sont légion autour du ranch. Les formes et les couleurs se surpassent. Nous apprenons et comprenons pourquoi Georgia O'Keeffe est venue passer la fin de sa vie par ici. 


Arbres et buissons se font rares et tourmentés. Il y a du beaucoup de vent et peu de pluie sur ces terres rouges.


De nouveau l'impression merveilleuse de respirer, d'être vraiment ailleurs. La nature se donne à voir dans tous ses états.


Coucher de soleil véridique :  je veux dire que je n'ai pas retouché les couleurs !
Un rapace veille sur "ses" formations rocheuses, vous le voyez ? 
Nous sommes conquis ...  

Anne

jeudi 7 mai 2015

Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument

Nous renouons avec les routes toute droites, les horizons lointains, l'espace ... On respire !


A environ 65 km de Santa Fe, les formations coniques du Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument nous accueillent. Nous foulons un terrain sablonneux et nous entrons dans une sorte de canyon étroit et tortueux. Etonnant ! A certains endroits on dirait qu'un pâtissier géant a fait des meringues immenses qui se sont solidifiées pour toujours. Toujours ? Sans doute pas, parce que la roche est friable. Chaque morceau qui tombe ne retrouvera jamais sa place.


Un jeune randonneur...


Les cônes ou "hoodoos" sont le résultat d'éruptions volcaniques qui ont eu lieu il y a 6 à 7 millions d'années. Ces éruptions ont produit une couche épaisse de 300 mètres de pierre ponce, de cendre et de tuf calcaire. L'érosion du temps et des intempéries a créé ces formes particulières marquées de bandes de couleurs alternant le gris, le beige et le rose.


Le sentier grimpe. Nous arrivons plus haut que les cônes pour découvrir dans le vent des montagnes  aux quatre coins cardinaux. Le ciel est constamment actif. Le regard surfe vers le lointain. Nous  resterions des heures à observer et à écouter le silence.


Avant de retourner vers Santa Fe,  un détour par un monument aux Vétérans d'où nous découvrons une nouvelle perspective sur le plateau Pajarito. Un vent puissant nous rappelle que nous nous trouvons entre 1700 et 2000 mètres d'altitude.  Ne prenons pas froid ! 


La route du retour traverse des réserves indiennes. Certains villages sont accessibles aux visiteurs.  Des droits d'entrée et de photographies sont requis à moins que ces dernières soient tout bonnement interdites. Qu'à cela ne tienne, nous sommes conquis par notre première journée sur les chemins du Nouveau Mexique !

Anne

mercredi 6 mai 2015

En route pour le Nouveau Mexique !

Deux heures du matin... Debout ! Jeu de nuit ? Comme chez les scouts ? Non, pas tout à fait. Nous partons en voyage et notre avion décolle à 5h30 à BWI (Baltimore Washington International pour ceux qui ne sont pas familiers avec les environs). C'est la première fois que nous décollons au départ de cet aéroport et le compte à rebours a commencé.  Les enfants se lèvent facilement. Une tasse de café et nous sommes sur la route.  Un vrai jeu de piste commence car un noir d'encre règne. Nous suivons les indications du GPS à la lettre. Notre voiture stationnera sur un vaste parking durant l'entièreté de notre séjour. Shuttle jusqu'à l'aérogare. Contrôle TSA. Et nous voici à la porte d'embarquement.  Et pour quelle destination ?  Albuquerque au Nouveau Mexique, via Dallas, Texas. 
Sooooo excited !


Lever de soleil sur les nuages. Quelque part entre Baltimore et Dallas.


Premier spectacle vu d'en-haut :  des champs circulaires... je comprends qu'il s'agit d'un système d'irrigation depuis un pivot central. L'effet est fascinant, on dirait du Sonia Delaunay à grande échelle.  Atterrissage à Albuquerque, shuttle, voiture de location. 


Non, pas celle-ci, la nôtre est un modèle plus simple, récent et banal...  Nous sommes sur la route de Santa Fe.  Les distances ne sont pas très longues. Nous avons décidé de rayonner au départ de trois points différents au lieu de déménager avec armes et bagages chaque jour. 


La cathédrale de Santa Fe a été réalisée par des architectes français. Lumineuse et chaude, construite en pierre mais dans la même gamme de couleurs que les maisons en adobe.


On mange à toute heure au pays du burrito et du taco... Couleurs vives et bonne humeur sont au rendez-vous. Nous sommes là depuis quelques heures et nous nous sentons vraiment ailleurs !


L'harmonie d'une petite ville agréable et tranquille à l'abri des montagnes nous séduit.  Bonne nuit Santa Fe ! La journée a démarré très tôt ce matin et nous avons deux heures de décalage horaire. 

Anne